Le Serment du Titanic – Cathy Gohlke

Milady Romance (Grande Romance) - 2013
Milady Romance (Grande Romance) – 2013

Synopsis :

La promesse du naufragé va faire chavirer les coeurs…

 Irlande, 1912. Michael embarque clandestinement à bord du Titanic pour fuir la misère. Alors qu’il est sur le point de mourir de faim, Owen le prend sous son aile. Quand le paquebot réputé insubmersible percute un iceberg, Owen se sacrifie pour sauver son ami. Il lui fait promettre de veiller sur Annie, sa petite soeur qui est en danger. Tout en travaillant d’arrache-pied pour lui offrir un avenir meilleur, Michael tente de convaincre Annie de le rejoindre et s’éprend d’elle au fil des lettres qu’ils échangent. Mais peut-elle vraiment laisser libre cours à ses sentiments et avouer son amour à celui qu’elle tient pour responsable de la mort de son frère ? Entre les hésitations de la jeune femme et la Première Guerre mondiale qui ravage l’Europe, Michael n’est pas au bout de ses peines…

Mon avis :

Qui ne connait pas l’histoire du Titanic ? Sa fin tragique et celle de ses passagers qui sont morts de froid dans les eaux glaciales de l’Atlantique nord et son miracle d’avoir pu en sauver quelques-uns. Malgré tout, qui connait l’histoire de ses survivants qui ont tout perdu avant de connaître la guerre et de tout perdre une deuxième fois ? Cathy Gohlke nous raconte ici l’histoire d’un survivant. Un survivant qui ne se pardonne pas d’avoir survécu quand son meilleur ami est mort.

Une histoire prenante, touchante et émouvante qui nous rappelle que ceux qui sont morts n’étaient pas seuls à bord du paquebot et qu’ils ne sont pas les seuls à avoir souffert. La perte d’être chers dans une tragédie est déjà douloureuse mais quand la guerre s’y ajoute, rien ne peut décrire l’horreur que devient votre vie…

Un roman qui vous prend au cœur et aux tripes.

Des romans de fiction racontant une histoire réaliste qui se base sur un fond de réalité, j’en ai lu. Énormément. Mais Le Serment du Titanic dépasse tout par sa profondeur, par sa manière de vous prendre au cœur pendant les 2 premières parties avant de vous prendre aux tripes dans la dernière. Jamais, mis à part dans des romans témoignages de la 2de Guerre Mondiale, un roman ne m’aura autant bouleversé que le roman de Cathy Gohlke.

Elle a un don pour vous faire passer des émotions, pour vous retranscrire l’amour d’un homme pour une jeune fille qui le déteste avant de l’aimer mais qu’il n’a que très peu vu. Mais elle a aussi le don de vous retranscrire l’horreur de la guerre de Verdun, de vous la faire vivre. Et il n’est pas possible de mettre des mots sur ce que l’on ressent pendant sa lecture car on a envie de connaître la suite tout en en ayant envie d’abandonner, de hurler contre tant d’horreur…

Ce roman m’a bouleversé, littéralement et il est encore difficile, plusieurs heures après l’avoir finit, de m’en remettre. Quand vous le lisez, c’est plus que l’histoire de Michael et d’Annie que vous lisez, c’est l’histoire de centaines voire de milliers de gens qui, eux, ont vraiment existé.

Entre courage et folie, espoir et désespoir.

 Mais plus qu’une histoire, c’est une belle histoire. Une histoire qui nous rappelle que le courage existe mais qu’il est parfois folie. Michael était parfois un peu fou diront certains mais au fond, il fait preuve d’un immense courage face à la situation, face à la peur de perdre celle qu’il aime. Et cet amour le poussera à traverser l’Atlantique en pleine guerre pour la retrouver, simplement pour savoir qu’elle va bien.

Malgré tout, aucun des protagonistes ne sera épargné durant les 6 ans que dure l’histoire. Chacun y perdra quelque chose : l’espoir, un frère, un ami, la foi etc. Mais y trouvera aussi quelque chose de plus précieux. Ils vivront les pires horreurs du naufrage du Titanic en 1912 à la guerre de 1914/1918 en passant par la cruauté d’une tante ou les coups d’un oncle qui ne vous aiment pas.

Mais toutes ces péripéties rapprocheront deux êtres qui se détestaient, deux êtres que tout semble opposé. Et si Michael ne se pardonne pas d’avoir survécu, Annie ne lui pardonne pas non plus jusqu’à ce qu’ils prennent conscience du courage d’Owen qui a sacrifié sa vie pour donner toutes ses chances à deux jeunes gens qui avaient toute la vie devant eux.

Ce roman est indescriptible. Il mêle tant d’émotions et de sentiments qu’il n’est pas possible de définir ce que vous ressentez. De l’amour, de l’espoir, de l’horreur, du désespoir, du chagrin, de la douleur et tellement plus encore. C’est un livre très riche, très travaillé qui restera à coup sûr dans mon cœur, dans mes tripes et dans ma mémoire comme l’un des romans les plus bouleversants que j’ai lu et je ne peux que vous le conseiller.

Ma chronique sur Songe d’une nuit d’été : ICI

Acheter sur Amazon : Ici

Publicités

2 commentaires sur « Le Serment du Titanic – Cathy Gohlke »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s