Les Aventures d’Aliette Renoir #2 : Dans l’Ombre du Roi – Cécilia Correia

Rebelle Éditions - 2013

Rebelle Éditions – 2013

Résumé :

Vous savez quoi ? C’est la véritable zizanie en ce moment à Paname ! Des renégats sèment la pagaille, les Allemands nous préparent un coup fourré, un vampire âgé de plusieurs siècles disparaît comme par enchantement, Lawrence me fait des cachotteries et, pour couronner le tout, Sytry, le prince des chenapans, change d’avis comme de chemise ! Et qui doit jongler avec tout ça ? Moi, bien sûr ! Quelque chose me dit que je vais filer un mauvais coton… « Alea jacta est ! », comme dirait un certain César. Eh oui, le sort en est jeté…

Mon avis :

Après avoir fini le premier tome, on peut dire que j’aurai attendu impatiemment cette suite ! Pourtant, à cause du stress et d’autres problèmes, j’aurai eu bien du mal à le lire malgré qu’il soit tout bonnement aussi bon que le premier ! Toutefois, encore une fois je me retrouve à attendre la suite. Cécilia Correia doit aimer les fins atroces pour le lecteur apparemment… Non parce que vraiment, JE VEUX LA SUITE LA !!!

Ce tome qui se situe donc directement dans la lignée du premier et plonge donc le lecteur juste après la mort d’Abaddon qui clôturait la fin du premier tome. Dans cet opus, deux intrigues principales se mêlent l’une à l’autre avant de se recouper sur la fin du roman. En effet, il s’agit ici d’élire le nouveau roi des vampires et alors que tout présage que Sytry sera élu, un vampire vieux de plusieurs millénaires disparaît comme par enchantement et les renégats se déchaînent dans Paname. Entre intrigues politiques, personnelles et enquête sur disparition, Aliette Renoir va encore être malmenée dans ce tome !

Incontestablement cette série est l’un de mes gros coups de cœur de 2013 et est véritablement une série à découvrir ! Outre les couvertures magnifiques de Cécilia Correia, cette série regorge d’humour et de personnages à la personnalité très riche et intéressante. Et même si l’éternel trio amoureux est présent, je le trouve complètement différent de ceux que l’on trouve ailleurs. Cette série de bit-lit à la française sort du lot et m’étonne toujours plus !

Ce deuxième tome, que j’ai trouvé meilleur que le premier parce qu’il est plus aboutit et construit, m’a passionné malgré ma « panne de lecture ». Je me suis retrouvée embarquée avec Aliette dans une histoire complètement folle où des vampires disparaissent et où Sytry est complètement incompréhensible ! Et mon adoration pour ce personnage haut en couleurs n’a fait que grandir dans ce tome. Cécilia Correia m’avait promis au Salon du Livre de Paris que je serai surprise et bien, je l’ai vraiment été ! Au-delà du fait qu’il change d’avis comme de chemise, Sytry semble avoir évolué et mûrit tout en restant complètement et follement accro à Aliette.

Mais il ne sera pas le seul personnage à m’avoir surprise puisque Lawrence lui-même m’a conquise dans ce tome. Très protecteur envers Aliette, il agit comme un frère avec elle et ne se laisse pas submerger par sa jalousie. Il est plus en retenu et en retrait par rapport au tome 1 mais il semble aussi cacher beaucoup de choses, des choses dont Cécilia Correia nous parle très peu mais à propos desquelles on ne peut présager que des choses à venir !

Concernant l’intrigue, elle s’éparpille moins au profit des personnages que dans le premier tome même si cela ne m’a jamais gêné. Ici, Aliette est au cœur même de l’action, tant sur la disparition de Rodrigue que sur l’élection du prochain roi des vampires. Mais comme rien ne se passe jamais comme prévu, Cécilia Correia nous a donné une fin tout bonnement abominable qui nous réserve bien des surprises pour la suite !                                                  

En bref, cette série est pour moi comme un sorbet à la framboise : quelque chose de doux et acidulé à savourer lentement sous le soleil avec beaucoup de douceur. Son héroïne, Aliette Renoir, apporte un vent de fraicheur sur la bit-lit avec une bonne dose d’humour dont on peut parfois se demander où elle va le chercher (c’est quoi son secret ?!) !

Cécilia Correia assure vraiment sur tous les terrains : humour, amour et intrigue, elle a su créer des personnages charismatiques et attachants qui ne laissent pas le lecteur indifférent. Et que l’on soit de la Team Lawrence ou de celle de Sytry, chacun en a pour son compte et peut savourer le bonheur de retrouver ce trio absolument savoureux ! 

Acheter sur la boutique des Éditions Rebelle : ICI

Chronique du 1er tome : La Secte d’Abaddon 

Sagas

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s