Persuasion – Jane Austen

10/18 - 1986

10/18 – 1996

Résumé :

Depuis quand une jeune fille a-t-elle besoin qu’on lui dicte sa conduite ? Si elle s’est laissé persuader trop jeune de rompre ses fiançailles, Anne Eliott n’est plus dupe. Et lorsque son ancien amant réapparaît, auréolé de gloire, l’heure n’est pas à l’indécision. Pour Anne, il est temps de faire fi des convenances et de la vanité de son entourage !

Mon avis :

Mon amour de Jane Austen n’est plus à prouver et même si Emma avait été une petite déception, Persuasion est encore un coup de cœur pour un auteur qui a une plume acérée mais sublime.

Persuasion nous raconte donc l’histoire d’Anne Eliott. Jeune femme de 28 ans, et toujours pas mariée, Anne Eliott est une personne très têtue et qui campe sur ses positions. Amoureuse d’un homme avec qui elle voulait se marier, elle est la fille du baronnet Sir Walter Eliott, un personnage très snob et agaçant qui accorde beaucoup de crédit aux apparences, n’hésitant pas à juger les gens sur ce point. Sa sœur aînée, Elizabeth, est tout aussi agaçante que son père puisqu’elle porte le même jugement sur les personnes qui l’entourent et n’hésite pas à reléguer sa sœur au second plan de sa vie au profit d’une femme dont tout le monde désapprouve sa relation avec.

Le seul entourage proche d’Anne se constituant de l’amie intime de sa mère (qui est décédée quinze plus tôt), Lady Russell est une femme qui semble plein de sagesse mais qui est aussi pleine de préjugés malgré un orgueil moindre par rapport à Sir Walter Eliott. En effet, quand Anne s’éprend du Capitaine Wentworth, Lady Russell n’hésitera pas à pousser Anne à rompre cet engagement qui ne pourrait se solder que par une union dégradante pour Mlle Eliott du fait que le capitaine lui est d’un rang inférieur.

Si Anne accepte de rompre cet engagement du fait qu’elle place une confiance aveugle en sa plus chère amie, l’amour n’est jamais quelque chose d’aussi simple et celle-ci n’oublie jamais réellement le Capitaine. Les années passent et la vie les réunit de nouveau, 8 ans plus tard, alors même que ce Capitaine qui ne partait de rien a acquis une belle fortune. Mais dans cette course pour conquérir le cœur d’Anne Eliott, le cousin de celle-ci fait une entrée fracassante et notre jeune héroïne ne sait plus que penser, que faire, que décider.

On se retrouve donc ici à suivre une femme dont le cœur balance entre deux hommes. Mais cette jeune femme est surtout une héroïne un peu hors du commun pour Jane Austen. En effet, Anne Eliott est l’une des plus vieilles héroïnes de l’auteur puisqu’à 28 ans, celle-ci n’est toujours pas mariée. Toutefois, comme toutes les héroïnes de Jane Austen, Anne a un côté extrêmement attachant du fait qu’elle est véritablement délaissée par une famille qui agit comme si elle était invisible, ou presque. 

Mais Anne est surtout un personnage très réfléchi et intelligent ; elle a conscience de sa valeur, de son rang et de son titre mais n’en abuse pas. Loin d’être orgueilleuse comme son père ou sa sœur aînée, elle est au contraire une personne très discrète qui se satisfait de petits plaisirs comme jouer de la musique pour des amis, même quand ceux-ci ne prennent pas la peine de l’apprécier. Tout en ayant sa fierté, elle est donc très posée et malgré son indécision, elle ne sera pas sans rappeler Elizabeth Bennet.

Et si Anne peut rappeler Elizabeth, je n’ai pas pu m’empêcher de faire à plusieurs reprises un parallèle entre Orgueil & Préjugés et Persuasion. En effet, Sir Walter Eliott m’a souvent rappelé Lady Catherine de Bourg puisque ce sont tous les deux des personnages très orgueilleux et hautains envers autrui mais surtout bourré de préjugés et qui n’hésitent pas à juger une personne de part son apparence ou sa prestance. La sœur cadette d’Anne, Mary, qui est la seule mariée dans la famille pourra également rappeler les plus jeunes sœurs Bennet puisqu’elle est, à mon sens, très écervelée et semble posséder une grosse part d’égocentrisme.

Le Capitaine Wentworth, quant à lui, m’a parfois agacé. Au départ il m’est apparu comme un personnage très froid, quelqu’un de très rancunier envers Anne. En effet, il a toujours considéré comme un gros défaut de son caractère le fait qu’elle n’ait pas été capable de tenir son engagement à son égard 8 ans plus tôt. Pourtant, comme avec tous ses héros masculins, Jane Austen nous pousse à l’apprécier au fil des pages. Et si l’intrigue entre Anne et Frederick Wentworth ne laisse pas vraiment de doute, la lettre qu’il lui écrira m’a énormément touché.

Persuasion suit donc le même schéma que les autres romans de Jane Austen mais indéniablement il est très proche d’Orgueil & Préjugés. C’est un roman très mature qui, encore une fois, porte un œil très critique et satirique sur la société anglaise, le tout écrit d’une manière remarquable et envoûtante. Les 260 pages que compose ce roman défilent à grande vitesse et vous n’avez pas le temps de vous ennuyer ou de voir le temps passer que c’est déjà la fin.

Dernier roman de l’auteur, il est évident qu’il fait désormais partie de mes romans préférés bien qu’il ne détrône pas Orgueil & Préjugés dans mon cœur. Persuasion est un véritable petit bijou, une perle de la littérature anglaise qu’il ne faut pas rater.

Acheter sur Amazon :ICI

Publicités

6 réflexions sur “Persuasion – Jane Austen

  1. Il arrive en deuxième place à égalité avec Northanger Abbey juste après Persuasion et Sanditon! Jane Austen était vraiment une auteure de génie. Le petit bémol dans ce roman est le caractère un peu trop effacé d’Anne. Néanmoins ce livre est fomidable!

    • C’est justement à côté de son côté « effacé » que Persuasion n’est pas mon préféré. C’est ce que l’on peut regretter dans ce roman d’ailleurs puisque de tous les romans de Jane Austen que j’ai lu, chaque personnage était très affirmé alors qu’ici, Anne est à l’opposé…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s