Une planète dans la tête – Sally Gardner

Gallimard Jeunesse - 2013
Gallimard Jeunesse – 2013
Résumé :
Je me demande si…
Si le ballon de foot n’était pas passé par-dessus le mur.
Si Hector n’était pas allé le chercher.
S’il n’avait pas gardé l’abominable secret pour lui.
Si…
Alors, je me raconterais sans doute une autre histoire.
Voyez-vous, les « si » sont comme les étoiles, innombrables.
 
Depuis que ses parents ont dû fuir la répression d’un gouvernement brutal, Standish vit avec son grand père dans la « zone 7 », celle des impurs, privés de tout, surveillés en permanence… Dyslexique, il subit à l’école brimades et humiliations jusqu’au jour où il se lie d’amitié avec son nouveau voisin, Hector. Ensemble, ils rêvent de s’évader sur Juniper, la planète qu’ils ont inventée. Mais Hector et ses parents disparaissent sans laisser de trace… Ont-ils été supprimés ?
Mon avis :

Une planète dans la tête n’est pas un roman comme les autres bien au contraire. C’est un roman différent, un peu magique et peut être un peu étrange aussi. Quand vous entrez dans cette histoire, vous avez l’impression de changer de dimension pour lire une histoire hors du commun et écrite dans un style un peu bizarre qui pourra en rebuter plus d’un. Pourtant, si ce roman n’est pas un coup de cœur, il s’agit toutefois d’une agréable surprise, une histoire comme on en voit pas deux que l’on vit à travers les paroles d’un enfant dyslexique dans un monde dystopique où la différence est vue comme une tare.

Standish est un jeune garçon de 15 ans dyslexique, presque un anti-héros par rapport à ce que l’on peut trouver dans la littérature habituellement. Aux yeux du monde il n’est rien de plus qu’un imbécile, une personne qui ne sait pas lire et écrire et qui a du mal à apprendre ou à parler correctement. Presque mis au ban de la société, c’est pourtant un garçon plein d’imagination qui rêve de s’enfuir sur la planète Juniper avec son meilleur ami, Hector. Mais quand celui-ci disparaît, c’est tout son monde qui s’écroule. Malgré son ignorance, sa faiblesse et parfois même sa lâcheté, il fera tout pour retrouver et sauver celui qui est comme son frère.

Mais Standish est avant tout un personnage complexe même s’il est difficile de s’en rendre compte au premier abord. Débordant d’une imagination bridée par la société, il est loin d’être un idiot, bien au contraire. Il connait la valeur de l’amitié, de l’amour et de la loyauté, et dans le monde où il vit, ce sont les choses les plus importantes et les plus précieuses. Par ailleurs, si Sally Gardner ne se concentre pas énormément sur l’univers de ce roman, on sent tout de même toute sa complexité au fil des pages. Un monde qui mêle l’apocalyptique à l’historique dans un mélange audacieux qui m’a vraiment convaincu. Certains éléments ne seront donc pas sans vous rappeler des évènements historiques de la Seconde Guerre Mondiale ou de la Guerre Froide.

Le roman étant assez court (250 pages), l’auteur se concentre sur l’essentiel : le présent. On sait très peu de choses sur le passé de ce monde, des personnages etc. Et j’ai un petit peu regretté que l’on ne sache pas plus de choses sur les personnages d’Hector, de ses parents ou du grand-père de Standish. Ce sont des personnages que l’on côtoie mais qui nous restent froid et distant. On ne sait rien d’eux si ce n’est leur relation avec Standish et la manière dont ils influent sur sa vie. Mais malgré cela, l’auteur a une écriture très plaisante qui reflète bien le personnage de Standish et le rend crédible et vivant aux yeux du lecteur. Si bien que l’on peut parfois avoir l’impression de voir ses aventures défiler devant nous.

En conclusion, je dirais que ce roman est vraiment très différent de ce que vous pouvez lire d’habitude mais si vous vous laissez tenter, si vous vous laissez porter par l’imagination et de l’histoire de Standish, alors vous arriverez probablement à aimer ce roman si atypique. Et si le début est un peu déroutant, la fin est surprenante et l’histoire magique. Un roman unique et une belle leçon d’humanité.

Achetez le sur Amazon : ICI

Publicités

2 commentaires sur « Une planète dans la tête – Sally Gardner »

  1. J’ai beaucoup aimé cette lecture même si je n’étais pas du tout emballée à sa réception. Une jolie surprise même si ça aurait mérité d’être un poil plus développé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s