La culture, un luxe ?

C’est aujourd’hui qu’était débattu et voté à l’Assemblée Nationale la nouvelle loi sur le livre et notamment « anti-Amazon ». Et bien évidemment, cette loi a été acceptée par les députés qui étaient plus ou moins tous d’accords sur le texte…. Il n’en reste pas moins que cette loi me met littéralement hors de moi.

On m’a élevé dans le principe que la culture doit être accessible à tous, qu’elle est un droit autant qu’un devoir et qu’elle est importante. Théâtre, cinéma, littérature ou toute autre forme d’art ou de culture, c’est un droit consacré par la Constitution de 1946, qui a été reprise en tant que préambule à la Constitution de 1958 mais c’est surtout un DROIT FONDAMENTAL. Le droit à la culture, comme le droit à l’éducation, est l’un des droits les plus importants que l’être humain possède aujourd’hui. Le droit à la culture, c’est le droit d’ouvrir son esprit, d’acquérir des connaissances et une pensée propre.

La loi Lang est une loi intelligente, positive même pour ce droit. Mais depuis, Internet et les librairies en ligne se sont développées et tout le monde veut sa part du gâteau. Alors on veut interdire le cumul des 5% de réduction et des frais de port gratuits. Ce que cela signifie ? Que pour lire un livre, que pour vous offrir un bout de culture, vous allez payer encore plus cher. Alors déjà qu’elle n’est pas donnée, là elle le sera encore moins.

Le but de cette loi ? Stopper la concurrence déloyale d’Amazon sur les libraires indépendants. Et là j’ai envie de dire : LOL. Je suis désolée pour tous les libraires mais ce n’est pas Amazon qui tue leur commerce, loin de là. Les gens vont sur Amazon pour quoi ? Parce qu’ils ne trouvent pas les titres qu’ils veulent en librairie, parce que c’est souvent compliqué de faire commander ledit livre par son libraire ou tout bêtement parce qu’il n’a PAS de librairie à côté de chez lui. Parce que oui, figurez-vous que la France ne se limite pas à Paris, Lyon, Marseille & Strasbourg. Il y a aussi la CAMPAGNE. Ces endroits où l’on trouve rarement des librairies et où il faut parfois faire 40KM pour en trouver une.

On veut interdire les frais de port gratuit ? Très bien. Mais le marché du livre va encore plus se casser la gueule. Les étudiants vont encore plus galérer pour payer leurs livres de cours qui coûtent déjà souvent très cher. Et au final, la culture finira par devenir un luxe réservé à une élite de privilégiés qui a les moyens de se l’offrir. Je suis sincèrement désolée pour tous ceux qui pensent que cette loi est bien mais NON, elle ne l’est pas. Parce que bientôt, quand vous voudrez acheter un livre, vous paierez des frais de port exorbitants.

La culture avait déjà tendance à devenir un luxe (regarder le prix d’une place de ciné ou pour aller à l’Opéra) mais là… Là on touche le fond du fond. Je suis déçue et indignée de voir ce que devient la France aujourd’hui. De voir que pour les politiques, rendre moins accessible la culture et « tuer » des petits éditeurs est plus important que de trouver des logements pour tous les SDF qui seront à la rue cet hiver, que de trouver des solutions pour tous ces gens qui crèvent de faim. Je suis révoltée et indignée.

Publicités

3 commentaires sur « La culture, un luxe ? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s