Alice Royale T1 : Le Lapin Blanc – Céline Mancellon

Editions Sharon Kena - 2013
Editions Sharon Kena – 2012

Résumé :

Section paranormale des forces de l’ordre de Lauriennas. Suite à un étrange e-mail, Alice Royale, enquêtrice fraîchement libérée du Centre des Êtres Clonés, se rend dans une discothèque où Humains et Vampires se côtoient. Sa nature l’a dotée de facultés psi lui permettant l’immunité contre les attaques psychiques des créatures aux dents longues. Mais à peine a-t-elle accepté la mission qu’une autre se présente à elle. . . et son partenariat avec l’inspecteur Villard, spécimen masculin un brin chatouilleux et susceptible, risque fort de perturber la petite vie tranquille qu’elle menait jusque-là.

Mon avis :

Avant de donner mon avis sur ce roman, je tiens à remercier tout particulièrement la meilleure partenaire du monde : Tsuki ! Sans elle, je n’aurais pas lu ce roman avant un long moment et je serais passée à côté de quelque chose de différent, divertissant et passionnant ! Alors merci ma belle ♥

Alice Royale est un roman qui m’a induit en erreur avec sa couverture et son titre. En effet, je m’étais imaginée lire quelque chose en rapport avec Alice au pays des merveilles alors qu’en fait… Non, absolument rien à voir. Très loin de là, ce premier tome nous raconte l’histoire d’une jeune femme clonée qui travaille dans une unité de la police spécialisée dans le surnaturel. Dire qu’ils n’ont pas beaucoup de travail et qu’ils ne sont pas grandement appréciés de leurs collègues seraient un euphémisme. Pourtant, quand Alice va rencontrer l’inspecteur Villard, toute sa vie va être bouleversée par ce personnage un peu bourru mais terriblement attachant.

Le Lapin Blanc est un premier tome atypique pour une série qui, je le sens, le sera tout autant. Inclassable, Céline Mancellon ne nous offre pas qu’une banale histoire de vampires et mélange les genres. Loin de la bit-lit traditionnelle, on se retrouve avec une histoire à cheval entre la bit-lit, l’urban fantasy et la science-fiction. Et c’est plaisant ! Bien évidemment, le roman fait partie de ceux que l’on aime ou que l’on n’aime pas mais quand on aime, c’est à fond. Céline Mancellon a su créer des personnages charismatiques avec une certaine profondeur et auxquels je me suis beaucoup attachée.

Alice, dans toute sa fragilité et son innocence est ma petite chouchoute. J’ai eu envie de veiller sur elle comme sur une petite sœur et je l’ai tout simplement adoré. D’autant plus qu’elle se retrouve sous le feux des projecteurs et courtisée par trois hommes complètement différents les uns des autres. De l’inspecteur Villard qui m’a fait penser à un gros nounours à Julius Mephistom, l’incroyable Don Juan en passant par Beleth, qui n’a eu de cesse de me faire rire, autant dire que notre héroïne est bien entourée !

Mais, au-delà des personnages, c‘est l’histoire en elle-même qui a su me toucher et me plaire. Je me suis amusée en la lisant, en découvrant l’évolution d’Alice, en découvrant l’intrigue etc. Certes, certaines choses peuvent être attendues et devinées facilement pour certains lecteurs mais ça n’ôte rien le charme de ce roman. On se laisse entraîner dans les mots de l’auteur et on se plonge corps et âme dans son univers. Et encore une fois, j’ai eu envie de tuer un auteur en refermant le livre. C’est dingue comme les auteurs francophones aiment torturer leurs lecteurs…

En bref, une lecture extrêmement plaisante dont j’ai hâte de connaître la suite ! La fin nous laisse présager que nous n’avons pas finis d’entendre parler de Sorath et de Beleth et que notre Alice n’est pas au bout des ennuis…

Acheter Alice Royale sur Amazon  

Publicités

6 commentaires sur « Alice Royale T1 : Le Lapin Blanc – Céline Mancellon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s