Walking Disaster – Jamie McGuire

Simon & Schuster
Simon & Schuster
Résumé (trad. perso.) :

Peut-on aimer quelqu’un trop fort ? 

Travis Maddox a appris deux choses de sa mère avant qu’elle ne meurt : aimer fort. Se battre encore plus fort.

Dans Walking Disaster, la vie de Travis Maddox est pleine de filles faciles, de combats clandestins et de violence. Mais alors qu’il pensait être invincible, Abby Abernathy fait voler en éclats toutes ses certitudes.

Toute histoire est composée de deux faces. Dans Beautiful Disaster, Abby avait son mot à dire. Il est temps de maintenance découvrir le point de vue de Travis…

Mon avis :

Beautiful Disaster avait été un coup de cœur l’année passée, j’avais adoré la relation et l’alchimie entre Abby et Travis, mais surtout la réalité de leur histoire qui avait un écho dans la vie réelle. Avec Walking Disaster, j’ai l’impression d’être tombée une nouvelle fois amoureuse de cette histoire, de l’avoir redécouverte d’une façon complètement différente. Et c’est fou, complètement magique et incroyable.

Travis, c’est le garçon brut de décoffrage, avec un cœur immense et une sensibilité à fleur de peau. Ce garçon qui s’emporte très vite, mais qui peut aussi faire preuve d’une grande douceur. Son histoire est si bouleversante que j’ai parfois pleuré en lisant ce roman tant le trop plein d’émotions que j’ai pu ressentir à cette lecture avait besoin d’être évacué. Et c’est incroyable de ressentir tout cela, de se prendre de plein fouet tant de sentiments différents, de souffrir, de rire avec les personnages et surtout avec Travis.

Dans Walking Disaster, on retrouve l’histoire de Beautiful Disaster mais du point de vue de Travis. Et bien que l’intrigue soit la même, on a l’impression de lire quelque chose de complètement différent tant Abby et lui ont des caractères opposés. On peut alors découvrir -et vivre!- toutes ses réactions face à cette incroyable histoire. Ses joies, ses peines, ses douleurs, ses colères, ses inquiétudes. Tout est disséqué, analysé, exprimé. Et c’est fort. Fort et beau car on en apprend plus sur ce personnage si torturé par la vie, on comprend ce qu’il est et pourquoi il l’est. Comme si on découvrait un tout nouveau protagoniste.

C’est aussi l’occasion d’en apprendre plus sur la famille de Travis, notamment sur Trenton, Thomas et leur père. On découvre une famille qui a beaucoup souffert mais qui reste très unie, très soudée et ces moments où Abby est absente sont d’une grande richesse pour le récit et l’histoire de Travis mais aussi pour le lecteur. A travers ces passages, on découvre « vraiment » Travis, ce qu’il est tout au fond de lui, ses doutes et ses peurs ainsi que sa volonté profonde de faire des concessions parce qu’il estime ne pas mériter Abby. Plus que sa famille, c’est aussi sa relation avec Shepley et America que l’on découvre de manière plus approfondie. Une relation d’amitié particulièrement touchante et qui nous permet de mieux comprendre certains éléments de Beautiful Disaster.

La fin, quant à elle, est la cerise sur le gâteau. On va plus loin que dans le précédent opus et on découvre le futur d’Abby et Travis pour notre plus grand bonheur avant de dire « au revoir » à ces deux personnages qui nous auront fait vivre tant de belles choses.

Indiscutablement, cette série est à ne pas rater tant elle est obsédante, passionnante, incroyable et pleine de montagnes russes. J’ai vraiment hâte de lire Beautiful Oblivion !

Coup de Coeur

Mon avis pour : Beautiful Disaster

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s