La Faiseuse d’Anges, de Camilla Läckberg

La Faiseuse d'Anges

Résumé : 

Pâques 1974. Sur l’île de Valö, aux abords de Fjällbacka, une famille disparaît sans laisser de trace. La table est soigneusement dressée pour le repas de fête, mais tout le monde s’est volatilisé. Seule la petite Ebba, âgée d’un an, erre, en pleurs, dans la maison abandonnée. L’énigme de cette disparition ne sera jamais résolue.
Trente ans plus tard, Ebba revient sur l’île et s’installe dans la maison familiale avec son mari. Accablés par le deuil et la culpabilité après le décès de leur fils, ils nourrissent l’espoir de pouvoir y reconstruire leur vie, loin du lieu du drame. Mais à peine se sont-ils installés qu’ils sont victimes d’une ten tative d’incendie criminel. Et lorsqu’ils commencent à ôter le plan – cher de la salle à manger, ils découvrent du sang coagulé. C’est le début d’une série d’événements troublants qui semblent vouloir leur rappeler qu’on n’enterre pas le passé.
De son côté, Erica s’était depuis longtemps intéressée à l’affaire de la mystérieuse disparition sur l’île. Apprenant le retour de la seule survivante, elle se replonge aussitôt dans le dossier. Elle n’imaginait pas que l’affaire était si complexe. Elle n’imaginait pas que tout avait commencé il y a plus d’un siècle avec une faiseuse d’anges. Elle n’imaginait pas que les secrets familiaux allaient mettre en péril l’une des personnes les plus importantes de sa vie.

Mon avis :

J’ai refermé ce roman il y a quelques heures déjà, et pourtant, l’envie de me replonger dans l’univers sombre et oppressant de Camilla Läckberg ne me quitte pas. Avec La Faiseuse d’Anges, celle-ci est au sommet de son art en nous livrant une histoire passionnante, poignante et incroyable qui semble donner un écho dans la réalité de 2014.

Difficile de dire combien j’ai aimé ce roman, Camilla Läckberg étant mon auteur préféré. Pourtant, quand je l’ai terminé, je n’ai pu m’empêcher d’avoir un petit pincement au cœur. Depuis 6 ans que je dévore ces romans, je ressens toujours toutes ces émotions et cette année aura été marqué par une rencontre avec l’auteur dont je me souviendrais toute ma vie. Et c’est la tête pleine de se souvenir que je me suis plongée dans ce roman qui, sans être mon préféré (puisque c’est L’Enfant Allemand), est probablement le meilleur qu’elle est écrit à ce jour.

L’histoire se décompose une nouvelle fois en deux parties qui se rejoignent. Une mystérieuse disparition en 1974, des événements étranges à l’époque actuelle et c’est tout un passé qui resurgit pour qu’éclate enfin l’horrible vérité. Et pourtant, encore une fois, on ne voit rien venir. On connait l’écriture et le schéma de Camilla Läckberg, mais chaque fois on finit quand même par se laisser surprendre, par se laisser entraîner dans une histoire riche en rebondissements et qui sait nous surprendre jusqu’à la dernière ligne, tout en nous prenant aux tripes et nous retournant la tête. On échafaude des théories et… On tombe dans le panneau.

Côté personnages, nous retrouvons avec bonheur Erica, Patrik, Anna, Dan et tous les autres. La vie les tourmente mais ils sont là malgré tout, avec tout leur charisme. On aime les suivre, les voir évoluer, se souvenir de comment était leur vie quand on a lu le premier opus de cette saga. D’autant plus qu’avec La Faiseuse d’Anges, beaucoup de bouleversements ont lieu, ce qui nous réserve une suite haute en couleurs et qui se promet d’être encore une fois passionnante.

Quoiqu’il en soit, La Faiseuse d’Anges se dévore autant qu’il se savoure. On y retrouve tout l’art de Camilla Läckberg, Reine incontestée du Polar. Passionnant, sombre et parfois oppressant, c’est un roman qui obsède et vous oblige à veiller jusque tard dans la nuit tant il est impossible de décrocher de l’histoire. Une histoire qui mêle secrets de famille, Histoire, réalité et dénonciation de faits que l’on ne comprendra probablement jamais. En bref, une très belle réussite pour ce roman qui est tout simplement … Parfait.

Coup de Coeur

 

Publicités

4 commentaires sur « La Faiseuse d’Anges, de Camilla Läckberg »

    1. Et bien, tout bêtement, je te conseillerais le premier : La Princesse des Glaces. Tu as aussi un spin-off qui est plus court et est sous la forme d’une nouvelle, mais je pense qu’il est important de lire d’abord le premier roman pour installer les personnages 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s