Felicity Atcock : Les Anges Mordent Aussi, de Sophie Jomain

Felicity Atock - 1

Résumé :

Je n’ai vraiment pas de bol : il aura suffi d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de se pointer pour s’enterrer dans mon jardin sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et ennuyeuse à mourir.

Mon avis :

J’ai lu ce roman dans un état de fatigue extrême et avec l’envie de me changer un peu les idées. Difficile de dire si dans un autre état d’esprit j’aurais réagis de la même façon lors de certaines scènes, mais je dois avouer que j’ai beaucoup aimé ce roman. Frais, drôle, léger, ce fût une lecture absolument parfaite pour l’été !

Avant de dire pourquoi j’ai aimé ce roman, je pense qu’il faut s’attarder un petit peu sur ce que je n’ai pas aimé. Et c’est purement un problème de fille qui n’aime pas ne pas tout comprendre tout de suite. Au début du roman, j’ai eu énormément de mal à voir où l’auteur voulait nous emmener. J’ai eu du mal à cerner les personnages et leurs intentions, à comprendre qui est un gentil/qui est un méchant, et ça m’a un petit peu perdu. Loin d’être un reproche que je fais à l’auteur, je sais que c’est tout simplement à cause du fait que j’aime tout comprendre dés le début. Or, ici, pendant quelques pages, j’ai cru que l’histoire allait tourner à la Anita Blake et ça m’a -beaucoup- perturbé.

Ensuite, j’ai été un peu agacé/perturbé/blasé par les réactions improbables de Felicity. Peut être que je vais me faire lyncher par les fans, et je sais que je suis la première à dire que tout est possible en littérature, mais à un moment donné, ce n’est plus possible. Je n’ai pas envie de spoiler en parlant de ce qui m’a gêné, surtout que cela reste anecdotique par rapport au roman dans son ensemble, mais je n’ai pu m’empêcher de relever cela. Et si ça a beaucoup fait rire le chéri quand je lui en ai parlé, personnellement ça m’a fait rire jaune. On peut écrire un bon roman de bit-lit/urban fantasy SANS tomber dans des clichés pareils, et c’est vraiment dommage…

Malgré tout, j’ai passé un agréable moment avec ce roman. Je me suis amusée, j’ai souris et j’ai parfois eu de la peine pour Felicity qui subit tant de choses dans ce roman. D’autant plus que la plume de Sophie Jomain reste très agréable à lire et que le roman se lit très vite. Comme je l’ai dis, c’est une lecture parfaite pour l’été parce qu’elle permet de se détendre et de passer un bon moment.

Côté personnages, j’ai eu un petit coup de foudre pour Terrence. Certes, il n’est pas parfait, il a des réactions parfois étranges mais son petit côté ‘je suis jaloux mais je ne veux pas l’admettre’ m’a beaucoup fait sourire. C’est un personnage fort, parfois très macho, mais qui est comme un gros nounours avec Felicity. Et en parlant d’elle, je l’ai trouvé un brin naïve. Même si je l’ai bien aimé, ses réactions m’ont souvent déplu et j’ai très très souvent eu du mal à la comprendre. Un petit peu comme Daphnée avec toutes ses frasques et son changement d’humour incessant…

L’intrigue par contre, bien que parfois un peu noyée, m’a séduite. Même si le dénouement arrive un peu trop tôt par rapport à la fin du roman à mon goût, j’ai aimé découvrir au fur et à mesure le pourquoi du comment. Surtout qu’elle est entremêlée d’une intrigue plus passionnée et que les réponses à des questions que l’on se posent au début du roman arrivent vers la fin. Fin qui est bien étrange et nous intrigue pour la suite de la saga. Une suite que j’ai bien envie de lire rapidement malgré les quelques points faibles que j’ai trouvé à ce premier tome.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s