Les Hauts de Hurlevent, d’Emily Brontë

Les Hauts de Hurlevent

Résumé : 

Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s’approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste. Ce roman anglais, le plus célèbre du XIXe siècle à nos jours, a été écrit par une jeune fille qui vivait avec ses soeurs au milieu des landes de bruyère. Elle ne connut jamais cette passion violente ni cette haine destructrice. Elle imagina tout, même le fantôme de la femme aimée revenant tourmenter l’orgueilleux qui l’a tuée.

Mon avis : 

Ce roman, je l’ai lu pour la première à l’âge de 14 ans. Je l’avais trouvé, un peu par hasard, dans une librairie en allant acheter Orgueil et Préjugés de Jane Austen. Depuis, je l’ai lu des dizaines de fois, et je peux affirmer, quasiment 7 ans plus tard, que c’est le plus gros coup de cœur littéraire que j’ai jamais eu. Ce roman a bercé mon adolescence et me poursuit encore dans ma vie d’adulte aujourd’hui. L’histoire de Catherine et Heathcliff sait me toucher comme aucune autre, et la plume si particulière d’Emily Brontë me fait vivre des choses complètement dingues.

Remis au goût du jour grâce à Twilight, ce roman est un chef d’oeuvre. Un drame comme on en fait peu, et surtout comme on en fait plus aujourd’hui, écrit par une dame qui avait un talent fou et qui fait de cette histoire quelque chose d’unique. En lisant ce roman, on a l’impression, nous aussi, de voir Catherine errer sur la lande, de sentir le vent qui souffle constamment, de ressentir la violence des émotions d’Heathcliff. Les Hauts de Hurlevent, ce n’est pas qu’une histoire à mes yeux, c’est un roman vivant, tenace, qui vous prend aux tripes et vous bouleverse. C’est une histoire tellement dramatique qu’elle en devient aussi magnifique qu’elle n’est sombre.

Ce qu’il faut accepter en lisant ce livre, c’est de souffrir avec les personnages, de vivre leur égoïsme et leurs désirs. La plume d’Emily Brontë fait que chaque émotion nous frappe de plein fouet, telle une gifle, et nous fait chanceler. L’égoïsme de Catherine, la souffrance d’Heathcliff, son désir de vengeance, la colère d’Earnshaw, la compassion de Nelly… On vit cette histoire comme aucune autre parce qu’elle est plus réaliste que n’importe quelle autre. Lire Les Hauts de Hurlevent c’est aussi accepter d’être bouleversé, de se prendre une claque, de ressentir des émotions aussi fortes que brutales.

Avec sa narration si particulière, que certains trouvent parfois compliquée, ce roman est un véritable témoignage fictif d’une vie pleine de tristesse et de malheurs pour deux personnages qui ont, semblent-ils, tout fait pour se détruire à cause de leur orgueil. Incapables de reconnaître leurs tords ou leurs défauts, ils se sont déchirés, jusqu’à se perdre eux-mêmes sur cette lande qui deviendra leur maison pour l’éternité. Condamné à errer, espérant se retrouver un jour, détruit par un amour trop fort, trop passionné.

Il est difficile de mettre des mots pour dire combien j’aime ce roman. Depuis la première fois, jusqu’à aujourd’hui, cette histoire a su me briser le coeur et me faire pleurer. Et il est difficile de trouver mieux que ce livre, malgré le nombre d’excellents romans que j’ai pu lire. Les Hauts de Hurlevent aura toujours ce petit truc en plus qui fait qu’il sort de l’ordinaire parce qu’il a su vous toucher plus qu’un autre. Catherine et Heathcliff ne me quittent jamais vraiment quand je referme ce roman, et si leur histoire ne peut pas plaire à tout le monde, elle restera l’une des plus belles que j’ai lu.

Publicités

6 réflexions sur “Les Hauts de Hurlevent, d’Emily Brontë

  1. Un de mes romans préférés également ! Emily Brontë était vraiment talentueuse. Sa plume est magnifique et ses personnages sont torturés à souhait. Il faut absolument que je le relise…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s