Les Etoiles de Noss Head : Vertige, de Sophie Jomain

Les Etoiles de Noss Head

Résumé :

À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Il n’y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu’elle ait jamais vus. Qu’importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme… l’attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.
Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar et le destin d’Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l’inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l’on croit.

Mon avis :

Les Etoiles de Noss Head, c’est une saga que je connais depuis l’époque de sa première édition, sans jamais oser sauter le pas. Enfin, jusqu’à ce que les droits de la série soient rachetés par J’ai Lu et que je craque dessus à la Fnac de Montpellier suite aux avis plus qu’enthousiastes des copines. Et je comprends mieux pourquoi maintenant que j’ai lu ce premier tome qui, même s’il n’est pas un coup de cœur, m’aura fait passer un très bon moment.

L’histoire pourrait sembler banale : deux jeunes adultes qui se rencontrent et ont le coup de foudre, sans s’en rendre compte sur l’instant. Une histoire d’amour idyllique qui tourne au cauchemar à cause de certaines révélations et de dangers que court l’héroïne, avant un happy end que l’on attendait tous au tournant. Pourtant, Sophie Jomain réussit à faire de son intrigue quelque chose de plus poussé, de plus intéressant et passionnant en nous faisant découvrir l’univers des créatures qui peuplent son roman. Si certains éléments m’ont semblé familiers à d’autres romans, cela ne m’a toutefois pas empêché de m’attacher aux personnages, d’aimer suivre leur parcours et d’apprécier une nouvelle fois la plume de Sophie, qui me séduit de plus en plus à chaque roman que je lis d’elle, même dans des genres diamétralement opposé.

A travers ce premier tome, j’ai découvert une saga à l’univers d’une richesse incroyable. Les personnages sont vraiment travaillés et ancrés dans le récit, la mythologie développée est passionnante et on s’attache à certains protagonistes autant qu’on en déteste d’autres. Le tout emporté par la fluidité de la plume de Sophie Jomain qui nous fait tourner les pages sans nous en rendre compte, nous tenant en haleine par un suspense palpable, même si on devine certains éléments avant qu’on ne nous les annonce concrètement. Malgré tout, cela ne gâche en rien le plaisir de découvrir l’histoire de Leith et Hannah, qui devront traverser bien des aventures et qui ne semblent pas au bout de leurs surprises quand on arrive à la fin du roman.

Et en parlant de Leith et Hannah, je dois avouer qu’ils m’ont plu d’emblée. Si certains pourront avoir du mal à accrocher au caractère d’Hannah, je me suis tellement retrouvée en elle au même âge, que je n’ai pu qu’adorer cette jeune femme hautes en couleurs. Certes, elle ne prend pas toujours les bonnes décisions, mais elle a le mérite de camper sur ses positions et d’assumer ses responsabilités, quand bien celui lui fait parfois du mal. Leith, quant à lui, est plus mystérieux, sombre et distant. Si on apprend à le connaître en même temps qu’Hannah, c’est quand on découvre son histoire personnelle à travers son père que l’on s’attache vraiment à lui, à mon sens du moins. Et bien évidemment, il ne faut pas oublier les personnages secondaires terriblement attachants que sont Elaine, Al et Bonnie, mais aussi les parents d’Hannah. Le seul personnage de tout le roman que je n’ai ps pu supporter se trouve être Jeremiah, le père de Leith. Si j’ai compris pas mal de choses sur la fin, son comportement n’a fait que m’agacer au plus haut point tant il se comporte parfois comme un lâche.

Au-delà des personnages, ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est de découvrir l’Écosse. Étant donné que c’est le pays pour lequel je prépare mon projet Erasmus pour l’année universitaire 2015/2016, je dois avouer que j’ai été ravie de découvrir à travers les mots de l’auteur la beauté de cet endroit si unique. Si bien que je me suis laissée emporter, la tête vadrouillant en Écosse au rythme des aventures de Leith et Hannah, et des mots de Sophie Jomain. Des mots utilisés de manière justes, qui nous plongent la tête la première dans cet univers complexe et magique. La seule chose que je regrette de ce côte-là, ce sont les quelques coquilles qui ont du passer à la trappe pendant la relecture, mais rien de bien gênant à la lecture.

Pour finir, je ne peux que vous conseiller de découvrir cette saga. Pour ma part, j’attends avec impatience la parution du deuxième opus chez J’ai Lu, car j’ai vraiment adoré découvrir Wick et j’ai hâte de retrouver Leith et Hannah.

Publicités

2 réflexions sur “Les Etoiles de Noss Head : Vertige, de Sophie Jomain

  1. eh encore t as pas lu la suite, plus ca va et plus c’est…wahou… comment decrire les etoiles de noss head… pas facile… en meme temps tu trouveras mes chroniques sur mon blog… et puis leith est trop love lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s