Charley Davidson, tome 6 : Au bord de la sixième tombe, de Darynda Jones

Charley Davidson tome 6

Attention, spoilers sur les tomes précédents !!

Résumé :

La plupart des filles y réfléchiraient à deux fois avant de se fiancer à Reyes Farrow… Mais Charley Davidson n’est pas comme la plupart des filles. Détective privée et faucheuse en formation, elle a tendance à semer la pagaille autour d’elle, surtout quand elle a bu du café. Son bien-aimé Reyes est certes le seul fils du diable mais il est aussi ténébreux, sensuel, sexy à se damner et tout ce dont Charley pouvait rêver. Malgré tout cela, quand elle met la main sur le fichier du FBI concernant l’enfance de Reyes, elle ne peut pas s’empêcher de l’ouvrir. Et ainsi, déchaîner les enfers.

Mon avis :

Un Charley Davidson, c’est comme une bonne tasse de café le matin, on veut le savourer mais au final, on le finit à une vitesse folle. Depuis le début, cette série aura su me rendre accro à l’humour décalé de Charley, et Darynda Jones aura fait de son héroïne l’une de mes préférées dans le domaine de l’urban fantasy. Pourtant, ce sixième tome m’a un peu déçu sur certains points et je n’y ai pas retrouvé tout ce que j’avais tant aimé dans les précédents opus, même si je l’ai dévoré et adoré. En effet, Charley est en quête de réponses et ce tome est un petit condensé de révélations. Pourtant, elle ne m’a pas semblé toujours très impliqué là-dedans, préférant presque remettre certaines questions et réponses à plus tard, alors même que sa vie subit de gros bouleversements.

Côté changements, il faut avouer que la vie de Charley n’est pas en reste. Après les événements du précédent opus, tout a basculé pour elle et elle se retrouve face à de multiples choix. Pire que cela, ce sont ses relations avec certains personnages, notamment son père, qui se retrouvent chamboulées par les dernières nouvelles et actions. Une demande en mariage, des arrangements pour un rencard entre Obie et Cookie, une dispute avec Rocket, la nouvelle vie de Garrett… Autant de changements qui poussent Charley un peu plus dans sa quête de réponses, notamment vis-à-vis de son statut de faucheuse dont elle ne comprend définitivement pas tous les tenants et aboutissants.

Si le rythme est encore une fois assez soutenu, il faut avouer que notre héroïne préférée a bien évolué depuis le début de ses aventures, certains événements l’ayant profondément marqué. On la sent plus réfléchie, bien que toujours aussi impulsive, surtout quand il s’agit de Reyes. Par ailleurs, on remarque également que leur relation s’approfondie, gagne en importance pour l’un comme pour l’autre. Notamment quand Charley décide de fouiner un peu dans le passé de son cher et tendre et découvre des choses assez étranges, alors même que sa famille semble sur le point d’imploser. Toutefois, elle reste assez fidèle à elle-même : pleine d’humour et de répartie, toujours autant accro au café, elle semble vraiment être à un tournant de sa vie et ce tome pourrait donc être vu comme un tome de transition, surtout au vu de la fin qui nous promet quelques surprises pour la suite.

Une fin haute en couleur et qui nous laisse pantois tant on ne s’y attendait pas. Darynda Jones se joue encore une fois de nous et nous laisse avec une fin de roman complètement folle que l’on aurait su prévoir et qui nous fait nous demander où se trouve la suite. Une fois de plus, je ne retiendrais que l’excellent moment que j’ai passé avec ce sixième opus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s