Haut-Royaume – Tome 2 : L’Héritier, de Pierre Pevel

Haut-Royaume L'Héritier

Résumé : 

Une couronne. Une épée. Un trône.
Les divins l’avaient distingué.
Son sang était celui, maudit et glorieux, des plus grands rois qui régnèrent jamais.
Mais plus que d’un trône, il était l’héritier d’un destin sacrifié.

Mon avis : 

Haut-Royaume, c’est un petit peu ma saga Fantasy chouchoute avec Les Chants de la Terre d’Elspeth Cooper. J’aime sa façon de me faire vibrer, de me prendre aux tripes, de me surprendre avec des retournements de situation toujours plus inattendus… Et j’ai attendu ce tome avec beaucoup d’impatience, même si j’ai aussi du attendre d’avoir vraiment le temps de me consacrer à sa lecture. Et si vous saviez combien j’ai savouré et aimé chaque page de ce roman…

A la fin du Chevalier, Pierre Pevel nous laissait sur un insoutenable cliffhanger après nous avoir brisé le cœur. De fait, L’Héritier est la suite directe du premier tome, en ce qu’il débute juste après les événements qui concluait Le Chevalier. Et que dire, si ce n’est que c’est bouleversant de retourner dans cette situation. Pierre Pevel réussit à nous briser un peu plus le cœur tout en entraînant dans une histoire de guerre, de complots, mais aussi de loyauté et d’amitié. On se plonge corps et âme dans ce roman, sans voir venir les divers retournements de situation qui réussiront, à coup sûr, à vous chambouler !

J’ai pris un plaisir fou à lire ce roman qui m’a permis d’évacuer tout le stress de la fac, des partiels, des concours, etc. Haut-Royaume, c’est tout simplement un petit bijou de la Fantasy française : on se plonge dedans, sans jamais vraiment réussir à se sortir ses personnages de la tête. On est comme hantés par Alan, Lorn, par la Garde d’Onyx et la Reine Célyane, par les complots qui se dessinent, les réponses qui arrivent en amenant d’autres questions, etc. J’aime énormément la complexité de l’intrigue construite par Pierre Pevel, parce que cette toile d’araignée se tisse au fur et à mesure des pages et pourtant, on est bien incapables de voir quel sera le résultat final avant que celui-ci ne nous soit dévoilé.

Je manque de mots pour dire combien je suis passée par beaucoup d’émotions à la lecture de ce roman : l’incrédulité, la joie, la tristesse… Tout s’enchaîne très vite, et on sent que le troisième opus sera haut en couleurs au vue de la fin de ce deuxième tome. Et en parlant de fin… On peut dire que celle-ci surprend et nous laisse, une nouvelle fois, sur un sacré cliffhanger qui nous donne envie de découvrir la suite très, très vite. Pierre Pevel nous livre avec L’Héritier quelques réponses à nos questions, mais nous laisse la tête pleine de nouvelles. On découvre certains personnages sous un jour différent, on se rend compte que certaines choses dont on se doutait sont une réalité, et puis on voit les protagonistes évoluer, changer, d’une manière qui peut nous plaire, comme nous déplaire, mais qui reste cohérente avec l’histoire.

Une nouvelle fois, Haut-Royaume est un coup de cœur absolu. Tout simplement parce que j’aime me plonger entre ces pages, pour n’en ressortir qu’à la fin et me dire « Encore ». Lire du Pierre Pevel, c’est comme boire un café le matin au réveil : un vrai régal, et avec ce deuxième opus, on est loin de bouder notre plaisir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s