Nous les menteurs, de E. Lockhart

Nous les menteurs de E. Lockhart

Résumé :

 Une famille belle et distinguée. Une ile privée. Une fille brillante, blessée ; un garçon passionné, engagé. Un groupe de quatre adolescents – Les Menteurs – dont l’amitié sera destructrice.
Une révolution. Un accident. Un secret. Mensonges sur mensonges. Le grand amour. La vérité.

Lisez-le. Et si on vous demande comment ça se termine, MENTEZ !

Mon avis :

Nous les menteurs, plus connu sous le titre We were liars, est la prochaine parution de Gallimard Jeunesse. Prévu pour le 4 mai, je n’ai qu’un conseil à vous donner, celui de courir en librairie le jour de sa sortie pour l’acheter et le lire. Obsédant, troublant, déboussolant, passionnant, ce roman est une véritable bombe. Quand j’ai commencé ce roman, j’ai été incapable de le poser avant de l’avoir terminé. Et heureusement que j’avais quelqu’un pour en parler une fois que je l’ai eu fini…

Dès le début du roman, Cadence nous plonge dans son histoire, dans sa vie, dans sa famille parfaite où les apparences sont tout ce qui compte et où les mensonges sont la seule vérité qui existe. Le style est brutal, poignant, implacable. L’auteur nous entraîne dans son univers et, poussé par notre curiosité, on tourne les pages pour connaître la suite, pour comprendre où elle nous emmène. Et finalement… On ne le voit vraiment pas venir. La fin est géniale, brillante même, tant on aurait pensé à tout, sauf à cela. Surprenant, ce roman ne manque pas de l’être. Singulier et unique, il l’est tout autant.

Dans ce roman, j’ai tout aimé. La façon dont E. Lockhart amène les choses, l’histoire entre les personnages, les secrets, les mensonges, les apparences. Tout commence lors de l’été quinze et de l’accident de Cadence, à la suite duquel elle souffrira d’amnésie. Alors que tout le monde refuse de lui dire ce qu’il s’est passé, elle le découvrira par elle-même deux ans plus tard en retournant sur l’île privée de sa famille pour tenter de retrouver la mémoire en revoyant ses amis. Et bien évidemment, tout ne se passe comme prévu. Découpé en cinq parties, le roman nous emmène vers une fin que l’on sait inéluctable, mais qui est protégée par un suspense aussi dense que le brouillard. On avance à l’aveugle, on ne sait pas ce que l’auteur nous réserve avant qu’elle est décidée que nous devions savoir. Nous manipulant complètement, elle réussit avec brio à nous passionner pour cette histoire et à nous faire nous attacher à ses personnages.

Poignant, déstabilisant, incroyablement captivant… Nous les menteurs va rester dans mon cœur et dans ma tête pendant un moment. Un roman coup de poing, mais surtout coup de cœur, une histoire extrêmement bien menée que je ne peux que vous conseiller de découvrir. Nul doute que vous n’en sortirez pas indemne… Et surtout, n’oubliez pas : si vous aimez la fin, mentez.

Publicités

14 réflexions sur “Nous les menteurs, de E. Lockhart

      • Oui je critique pas la traduction ahah mais justement je suis étudiante en traduction donc je suis plus habituée au VO 🙂 la version originale passe surtout beaucoup mieux dans le contemporary young-adult je trouve !

  1. Je l’ai fini hier et j’en suis ressorti un peu… comment dire …Troublée ? C’est évident que ce livre m’a fait ressentir des choses mais comme lorsque j’ai clos le roman de Jessica Warman, « Notre secret », je suis un peu sous le choc de cette fin. Toutefois, ayant déjà lu un livre avec une chute incroyable, celle-ci m’a moins touché que le roman de Jessica Warman, qui était vraiment horrible et incroyable, si tu l’as lu, tu sais de quoi je parle 😉
    Malgré tout, cela reste une très bonne lecture remplie de mystères qui ont été pour moi, un vrai page-turner.
    Heureuse que cela ai été un coup de cœur pour toi 🙂
    Bisous et à bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s