Malenfer : La Source Magique, de Cassandra O’Donnell

Malenfer

Résumé :

Maintenant qu’il est lié au dragon Elzmarh, Gabriel suscite l’intérêt du sorcier de Gazmoria qui le prend comme apprenti. De son côté, Zoé se méfie du sorcier, ainsi que de tous les autres professeurs de l’école, notamment de Batavius qui tient absolument à les conduire dans les terres magiques.

Mon avis :

Quand j’ai entendu parler du projet Malenfer par la page facebook de Cassandra O’Donnell, j’ai tout de suite été emballé, et après avoir lu le premier tome et l’avoir tout simplement adoré, je n’ai pu que me jeter sur la suite que j’avais sous la main grâce à la Masse Critique de Babelio. Et ce deuxième tome, je l’ai littéralement dévoré entre 12h et 14h, avant d’aller en cours. Passionnant, rafraîchissant, et nous entraînant dans un monde fantastique, La Source Magique nous permet d’avancer un peu plus dans l’intrigue développé dans le premier opus et de découvrir plus en détails l’univers créé par Cassandra O’Donnell avec l’aide d’élèves de primaires. Une initiative à saluer d’autant plus qu’elle est largement réussie : un roman pour les enfants (petits ou grands !), par les enfants !

Nous retrouvons donc Zoé et Gabriel là où nous les avions laissé à la fin de La Forêt des Ténèbres, alors que les pouvoirs de ce dernier se développent de plus en plus et que Zoé pressent un grand danger.

Je dois reconnaître que j’ai encore plus apprécié ce deuxième opus que le premier. En effet, cette fois-ci, les choses s’amorcent beaucoup plus vite, on sent que l’intrigue avance et que la fin de l’histoire approche. Dès le début, nous sommes plongés dans la préparation de Gabriel pour son Ténérit et son combat face à la forêt. On se retrouve donc immergé dans une situation très stressante et oppressante pour les personnages qui font preuve d’une grande maturité face à ce qui les attend. A travers la découverte de leurs pouvoirs, Zoé et Gabriel font cependant plus que prouver leur maturité : ils découvrent combien le monde est vaste, mais aussi à quel point chaque décision que l’on prend, même la plus infime, à des conséquences sur le reste de notre vie.

Mêlant à son monde fantastique de véritables leçons de vie et de maturité, Cassandra O’Donnell fait de son roman quelque chose de beaucoup plus profond et qui transmet de vraies valeurs, des valeurs qui ont parfois un petit peu tendance à se perdre de nos jours. Toujours amené avec beaucoup de cohérence, et enrichissant le récit, il faut reconnaître que le roman est plus qu’adapté au public auquel il est destiné, et nul doute qu’il ne pourra qu’être un succès envers les plus jeunes.

L’auteur, avec tout son talent, réussit en plus à nous faire douter de ce que nous pensions acquis au sujet de certains personnages. En semant le trouble dans notre esprit, elle permet à son histoire de prendre un second souffle, de s’enrichir un peu plus et de laisser plane un suspense qui nous donne envie de nous jeter sur la suite dès qu’elle paraîtra. Et si ce roman n’a pas été un coup de cœur, j’ai été plus que ravie de redevenir une enfant le temps d’une lecture, et de plonger au cœur de cette sombre forêt avec Zoé et Gabriel.

Illustré par Jérémy Fleury qui donne vie à l’histoire, Malenfer aura été un moment de lecture absolument passionnant et parfois pour se vider la tête en pleine période de partiels. A n’en point douter, Cassandra O’Donnell est une grande auteure et je ne manquerais pas de lire la suite !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s