Où la vie se rappelle à vous, brutalement, cruellement.

abf1isj

Hello mes petits chats,

Voilà bien deux mois que je ne suis pas passée ici, que je n’ai pas posté, que je n’ai pas donné signe de vie. A l’heure de la rentrée, j’ai décidé d’essayer de reprendre de bonnes habitudes, mais aussi de venir vous écrire quelques lignes sur cette absence prolongée qui n’était pas spécialement prévue.

En juin de cette année, la vie s’est rappelée à moi de manière assez douloureuse. Aussi bien moralement que physiquement, l’été a été assez compliqué et a entraîné une grande démotivation dans ma vie de tous les jours. Difficile de se poser, de se reposer, quand on aime courir partout. Difficile de mener une vie plus posée et calme quand on a une vie aussi stressante que la mienne. Pourtant, il l’a fallu. Alors j’ai tout stoppé, j’ai pris du temps pour moi, et j’en ai aussi pris le maximum pour profiter de Chéri qui travaillait à côté. J’ai fais face. Et aujourd’hui ça va un peu mieux, ne reste qu’à apprendre la gestion du stress.

Sauf que voilà…  Avec Chéri, on est allé visiter un château en amoureux et puis… CLAC. Coucou la marche ratée dans l’escalier, les pompiers et le séjour aux urgences. Résultat ? 6 jours sans poser le pied par terre, ni même le toucher sans hurler de douleur. Près de 3 semaines après, mon pied ressemble encore à un arc-en-ciel. Donc forcément, niveau motivation, quand on est shootée aux antidouleurs et anti-inflammatoires, on repassera…

Mais malgré tout ça, il reste une bonne nouvelle. La meilleure de toutes. Ce stage que je n’ai pas pu faire cet été, je l’ai décroché pour octobre/novembre au sein du Tribunal pour Enfants du TGI de Lyon. Le bonheur absolu. (Sauf que c’est le jour où j’ai appris que j’étais acceptée là-bas que je me suis blessée. Foutu karma.) Alors à partir du 1er octobre, je serais à nouveau moins présente, jusqu’à fin novembre ; mais promis, cette fois, je ne vous oublierai pas.

Les chroniques reviendront en fin de semaine, le temps de m’y remettre doucement. Et je vous remercie du fond du cœur d’être toujours là. Voir que le blog a continué d’être lu pendant mon absence m’a fait vraiment chaud au cœur. Je vous fais plein de bisous !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s