Am Stram Gram, de M.J. Arlidge

Am Stram Gram de MJ Arlidge

Résumé :

Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d’une piscine vide. Impossible de s’en échapper.

À côté d’eux, un pistolet chargé d’une unique balle et un téléphone portable qui ne délivre qu’un terrible message : « Vous devez tuer pour vivre. » Les jours passent, la faim et la soif s’intensifient, l’angoisse monte.

Jusqu’à l’issue fatale. Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n’avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire…

Mon avis :

Découvert un peu par hasard il y a quelques mois, ce roman me faisait de l’oeil depuis sans que je saute le pas. Achetant compulsivement trop de livres, j’essaie au maximum de privilégier le format poche et ai donc rongé mon frein pour découvrir ce roman. Si bien que si tôt paru en poche, je me suis précipitée en librairie pour l’acheter et le dévorer en à peine quelques heures.

Ce premier roman de M.J. Arlidge est une véritable tuerie. Si je lis très peu de policiers, c’est que je trouve les histoires trop souvent monotones et banales, manquant de ce petit truc en plus et souvent très glauque que l’on retrouve dans les thrillers. Pourtant, cette fois, j’ai trouvé ce petit truc et M.J. Arlidge a su m’emporter avec lui dans son histoire aussi sordide que stressante et dont on est incapables de décrocher avant de connaître le fin mot de l’histoire.

Tout dans ce roman tourne autour d’une seule question : qui doit vivre et qui doit mourir ? Enlevé par deux, séquestrés dans des lieux sordides, affamés, assoiffés, laissés pour morts jusqu’à ce que l’un tue l’autre, voilà la trame de l’histoire que nous propose l’auteur. Une intrigue aussi prenante qu’angoissante où nous suivons Helen Grace, cette commandante de police déroutée par cette histoire abracadabrantesque. Une histoire qui, aussi invraisemblable parait-elle, nous emporte avec elle jusqu’au bout de la nuit.

Dès les premières pages, on est accro à l’histoire et aux personnages, même si Helen Grace nous apparait au débat comme une protagoniste à la personnalité un peu too much. On s’attache petit à petit à ces policiers, à leurs fêlures, à leurs doutes. On apprécié leur côté très humain, très proche de nous , mais aussi imparfait. Chacun à ses petits secrets, et on apprécie de découvrir petit à petit leurs personnalités au fil des pages que l’on dévore. On alterne les points de vue, le passé et le présent, et si l’on ne comprend pas toujours le pourquoi du comment, l’auteur sait comment maintenir le suspense et maintenir notre intérêt pour l’intrigue.

Helen Grace, toutefois, n’est pas mon personnage préféré dans cette histoire. Bien qu’étant la protagoniste centrale, son côté trop excessif m’a parfois agacé et m’a fait lui préféré Mark, qui malgré ses excès, a su me toucher par sa situation familiale compliquée et douloureuse. J’ai aussi apprécié la fraîcheur et la motivation de Charlie Brooks, et le mystère de Jake, dont on ne sait que très peu de choses, mais qui pourrait se révéler un personnage important dans les prochains tomes.

Tous très différents les uns des autres, ces protagonistes sont toutefois assez complémentaires, formant comme une grande famille qui n’en rend la fin que plus douloureuse. Il faut dire que M.J. Arlidge sait être sadique et jouer avec nos émotions, avec une fin brutale, qui nous prend aux tripes et maintient le suspense jusqu’à la dernière seconde. Am Stram Gram est ainsi un premier roman très réussit et un véritable page-turner. Les pages défilent à une vitesse folle et on n’a qu’une envie : en lire encore plus !

Publicités

2 commentaires sur « Am Stram Gram, de M.J. Arlidge »

    1. Plutôt oui. Pour certains lecteurs, il arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, mais j’ai apprécié la façon de faire de l’auteur 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s