Harry Potter and the Cursed Child, de J.K. Rowling

Harry Potter and the Cursed Child

The Eighth Story. Nineteen Years Later.

Mon avis :

Pour beaucoup d’entre nous qui avons grandis avec Harry Potter, cette saga représente plus que de simples livres et films, c’est un morceau de notre vie. On a évolué aux côtés des personnages de J.K. Rowling, apprenant de leurs erreurs avec eux, découvrant un univers magique mais pas niais pour autant et surtout des protagonistes tellement attachants que quand il a fallu leur dire « Au revoir » après le 7e tome, on a tous été profondément émus.

Cette huitième histoire, on l’attendu et espéré, et finalement… Elle est là. 9 ans après le septième opus, J.K Rowling nous a fait le plus des cadeaux : une histoire de plus. Et quelle histoire ! Je ne donnerais pas de détail pour vous laisser le plaisir de la découvrir par vous-mêmes, mais je peux vous dire qu’elle est géniale. Absolument géniale, digne de l’univers que J.K. Rowling a créé et si elle avait été écrite sous la forme d’un roman, elle aurait été absolument parfaite.

Vous l’aurez donc compris, j’ai adoré Harry Potter and the Cursed Child. Je me suis forcée pour le faire durer, pour savourer cette nouvelle intrigue et ce retour dans cet univers que j’aime tant. Malgré la frustration liée au format, j’ai pris mon pied en lisant ce roman. En effet, ne l’oublions pas, il s’agit d’une pièce de théâtre et pas d’un roman, et forcément il y a ce sentiment de frustration, ce sentiment que l’auteur comme le lecteur en voudrait plus et voudrait en dévoiler plus. De fait, il est quasiment nécessaire de ne pas avoir seulement vus les films, mais lus les livres pour vraiment tout comprendre.

J.K. Rowling prend le parti, dans cette pièce de théâtre, de mettre en avant des personnages plus secondaires de l’histoire originelle d’Harry Potter et nous propose ainsi de les découvrir plus. Un choix audacieux mais qui est plus que réussit et qui nous entraîne dans une histoire au rythme effréné. Nul temps de se reposer avec cette intrigue qui ne nous laisse pas une seule seconde répit et qui est absolument brillante. L’auteure a su rester proche de l’histoire et de l’univers qu’elle a créé tout en nous racontant quelque chose de nouveau et qui est propre aux personnages que l’on rencontre. De fait, ces nouveaux protagonistes ont aussi des caractères bien à eux et c’est probablement ce qui est le plus intéressant ici.

Difficile pourtant de vous parler de cette pièce parce qu’il m’est impossible de vous parler de l’histoire : il faut que vous la découvriez par vous-même. Mais J.K. Rowling nous prouve ici une fois encore qu’elle est un véritable génie et une auteure bourré de talent. On dévore littéralement l’histoire qu’elle nous conte, complètement immergé et fou de bonheur de retrouver Poudlard et nos sorciers préférés. Alors forcément, quand vous l’aurez fini, vous aurez envie de le relire encore et encore pour prolonger ce petit moment de plénitude et ravissement.

Harry Potter and the Cursed Child est donc un véritable coup de coeur pour moi. Cette histoire, bien qu’un peu frustrante, est parfaite et m’a rappelé combien j’aime lire J.K. Rowling, combien sa plume est belle et pleine de sensibilité. Harry Potter fait partie de ma vie et en fera toujours partie, et cette dernière histoire m’a rappelé combien j’espère pouvoir faire découvrir cela un jour à mes enfants.

Publicités

6 réflexions sur “Harry Potter and the Cursed Child, de J.K. Rowling

  1. Pingback: Rétrospective – Bilan 2016 | Nos Folies Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s