Captive in the Dark, de C.J. Roberts

Captive in the Dark de CJ Roberts

Son résumé :

La vengeance. La vengeance est le but ultime de Caleb. Il la prépare depuis douze ans. Pour réussir, son «arme» doit être vraiment spéciale. Elle sera un cadeau inestimable dont tout le monde parlera. La fille qu’il surveille de l’autre côté de cette rue passante est parfaite. Elle est différente de ses proies habituelles. Elle n’est pas consentante, elle n’est pas vendue par son père, elle ne lui a pas été envoyée… Elle sera sa conquête. Dans ce huis-clos étouffant, le bonheur est-il encore possible ?

Mon avis :

Quand on est un lecteur, il arrive parfois que l’on tombe sur de petites pépites, des livres hors du commun à l’histoire absolument unique qui va nous faire vivre tout un tas d’émotions, qu’elles soient positives ou négatives. Captive in the Dark fait partie de ces romans. Et pour cause ! C.J. Roberts nous conte ici une histoire qui nous révolte, qui nous choque et qui nous oppresse de par la situation de huis-clos que l’auteur nous impose. Pourtant, on est incapable de lâcher l’intrigue une fois que l’on a commencé l’intrigue…

Evidemment, Captive in the Dark est un roman dont l’intrigue est incroyablement choquante et révoltante. C.J. Roberts nous parle d’esclavagisme sexuel, de culture du viol, de meurtre… Malgré cela, j’ai été intrigué par la façon dont l’auteur allait gérer cette histoire et cet aspect ; et j’ai été agréablement surprise. Si ce premier tome est absolument atroce, l’auteur nous parle de quelque chose d’extrêmement important à travers son histoire : le syndrome de Stockholm.

Evidemment qu’il n’est pas normal ou compréhensible que Livvie finisse par tomber amoureux de Caleb, et ce d’autant plus que celui-ci n’agit que par vengeance et se montre parfois d’une cruauté qui fait froid dans le dos. De fait, j’ai fortement apprécié que C.J. Roberts ne fasse pas de Livvie un personnage qui se soumet sans rien dire, mais qui, au contraire, se débat face à cette situation, sans sombrer dans le désespoir, cherchant à tout prix à fuir cette situation d’horreur.

Dans Captive in the Dark, la force de caractère de Livvie est quasi équivalente au désir de vengeance de Caleb donnant lieu à des confrontations assez explosives. En effet, Livvie est un personnage assez étrange, mais qui possède un caractère très fort et impétueux. De l’autre côté, Caleb est le genre de protagoniste un brin bipolaire que l’on ne peut que détester tant son comportement est aussi incompréhensible qu’impossible à accepter. De fait, C.J. Roberts ne nous force pas à aimer ses personnages, bien au contraire.

C.J. Roberts joue ici un jeu assez particulier. Loin de ne faire apprécier ses protagonistes, on a la sensation qu’elle nous pousse à les détester et à se prendre d’affection pour Livvie. Elle titille notre curiosité à travers une intrigue dérangeante, et ça fonctionne. On a envie d’en savoir plus et une fois ce premier tome achevé, on a envie de plonger dans le second pour essayer de comprendre où veut nous emmener l’auteur.

Captive in the Dark est un roman captivant et déroutant qui nous entraîne au coeur d’une histoire sombre et de la partie la plus choquante la littérature. C.J. Roberts réussit pourtant le pari fou de nous entraîner avec elle, quand bien même on ne serait pas d’accords avec sa vision des choses. Une lecture aussi passionnante que dérangeante, mais qui reste malgré tout réservée à un public averti.

Publicités

5 commentaires sur « Captive in the Dark, de C.J. Roberts »

    1. C’est un genre particulier et à lire avec beaucoup de recul, mais ce livre est passionnante et beaucoup plus profond que certains le pensent je trouve 🙂

      1. Si tu sens que tu vas avoir du mal, je ne peux que te conseiller de passer ton chemin. C’est vraiment un roman pour un public très averti et qui peut supporter ce genre de choses

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s