Doctor Strange, de Scott Derickson

doctor-strange

Synopsis :

Doctor Strange suit l’histoire du Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d’un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà, en utlisant un vaste éventail d’aptitudes métaphysiques et d’artefacts pour protéger le Marvel Cinematic Universe.

Bande-annonce :

Mon avis : 

Marvel et moi, on n’est pas toujours très copains. En effet, rares sont les films de la franchise que j’ai envie d’aller voir et qui me plaisent vraiment puisque je trouve l’univers tellement étendu que l’on s’y perd forcément entre les séries et les films. Malgré tout, au même titre que Deadpool, il m’arrive d’attendre impatiemment certains Marvel et de courir au cinéma pour les voir tant je les ai attendus et tant j’ai hâte de les découvrir. Ce fût ainsi le cas avec Doctor Strange dont la bande-annonce m’avait beaucoup tenté et l’idée de revoir Benedict Cumberbatch au cinéma, complètement convaincu.

Concrètement, qu’est-ce que ça donne tout ça ? Et bien, j’ai adoré ! Bien que le film dure presque 2h, je n’ai pas vu le temps passer et je me suis vraiment prise au jeu de l’histoire. Benedict Cumberbatch est absolument excellent (♥) et me rappelle pourquoi il fait partie de mes acteurs préférés. Il faut dire que son interprétation du Doctor Strange est ici saisissante, nous plongeant dans un film parfois psychédélique mais qui m’a surtout passionné. Les autres acteurs sont aussi excellents et les petites touches d’humour parsemées tout le long du film ont fait mouche puisque la salle, et moi aussi, a souvent rigolé.

Parlons-en de cette humour d’ailleurs. Deadpool avait ouvert la brèche avec un film qui ne se prenait pas du tout au sérieux, et cela avait fait un bien fou dans une saga qui se prend parfois un peu trop la tête. Ici, les scènes, répliques et autres anecdotes cocasses ne font que rajouter un plus pour ceux qui, comme moi, ne suivent pas forcément la saga mais apprécie de passer un bon moment devant un Marvel de temps à autre. C’est loufoque et complètement décalé, mais ça fonctionne ! 

Au-delà de cela, visuellement il s’agit du plus beau et du plus impressionnant film de la franchise. L’image est saisissante et les effets spéciaux sont tellement dingue que l’on a l’impression d’entrer dans la quatrième dimension. Le réalisateur s’est éclaté et avec lui, moi aussi. Je me suis amusée devant ce film, j’ai été époustouflé par la qualité de ce que je voyais mais aussi par les prouesses qu’il nous propose. De fait, il faut reconnaître que juste sur ce plan là, ce film m’a convaincu et m’a donné envie de retourner le voir une fois sortie du cinéma.

Cependant, il faut le reconnaître, le scénario ne casse pas trois pattes à un canard. S’il est assez sympa, son schéma de construction reste malgré tout assez banal et c’est vraiment la réalisation exceptionnelle du film qui nous fait oublier cet état de fait. Pourtant, Doctor Strange n’en demeure pas moins un excellent film de divertissement et d’action qui m’a complètement embarqué avec lui. Regardant peu de Marvel, j’ai tout adoré ici : l’univers, les personnages, l’image… Et je n’ai qu’une envie : y retourner. Une chose est sûre, ce film a été un vrai coup de coeur !

Publicités

9 commentaires sur « Doctor Strange, de Scott Derickson »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s