[Cinéma] La Belle et la Bête, de Bill Condon ♥

Synopsis :

Fin du XVIIIè siècle, dans un petit village français. Belle, jeune fille rêveuse et passionnée de littérature, vit avec son père, un vieil inventeur farfelu. S’étant perdu une nuit dans la fôret, ce dernier se réfugie au château de la Bête, qui le jette au cachot. Ne pouvant supporter de voir son père emprisonné, Belle accepte alors de prendre sa place, ignorant que sous le masque du monstre se cache un Prince Charmant tremblant d’amour pour elle, mais victime d’une terrible malédiction.

Bande-annonce :

Mon avis :

Les mauvaises langues diront « Syndrome de Peter Pan », moi je préfère dire que pendant 2h, je suis retombée en enfance et que j’ai oublié les petits tracas de la vie. La Belle et la Bête est nouveau remake en live action movie de Disney et si on s’attendait tous à un banal copié-collé du dessin animé, je suis finalement ressortie de ce film enchantée, ravie et avec les chansons de mon enfance dans la tête, quand bien même je suis allée le voir en VO.

Le film de Bill Condon est une véritable petite merveille. Visuellement très beau, c’est surtout son scénario et les modifications qui ont été apportées par rapport au film de Walt Disney qui m’ont vraiment convaincu. En effet, plus je grandissais, plus en regardant la version animée de La Belle et la Bête je voyais les trous de l’histoire, jusqu’à en devenir incapable de vraiment apprécier mon visionnage. Ici, les scénaristes du film rattrapent cette erreur et ajoutent quelques 45 minutes au film pour prolonger l’histoire… Et nous faire découvrir l’histoire des personnages ! On apprend ainsi, enfin, ce qui est arrivé à la mère de Belle ou encore pourquoi Gaston est ce qu’il est.

De fait, le film a, pour moi, gagné en profondeur. J’ai pris un plaisir fou à découvrir le visuel de ce long métrage, les détails étant particulièrement soigné et plaisants à regarder. Plus, j’ai aussi pris plaisir à redécouvrir l’intrigue d’une histoire que je connais pourtant par cœur et le talent d’Emma Watson et Luke Evans n’y est pas pour rien. Les deux acteurs sont absolument brillants et les voir ensemble à l’écran est un véritable plaisir. En revanche, j’éprouve une pointe de regret quant à la Bête qui a été réalisé d’une manière assez bancale. J’ai eu énormément de mal à me faire à son apparence, d’autant plus que ses traits restent assez figés la plupart du temps. Un petit raté mais qui n’entache pas mon ressenti sur ce film.

Ce film m’en a mis plein les yeux, m’a emporté avec lui dans sa magie et… J’en ai plus d’une fois eu des frissons. Le bonheur d’entendre la mélodie introductive au cinéma tout en voyant le château se dévoiler, ça n’a pas de prix. D’autant plus quand il s’agit de l’un de vos dessins animé préférés et que Disney réussit le pari fou de l’actualiser et d’en faire quelque chose d’encore plus beau et poétique. Poétique, mais aussi beaucoup plus réaliste et parfois beaucoup plus dur cependant. Le film a développé une l’intrigue jusqu’au bout, nous entraînant avec lui dans son cheminement jusqu’à une fin absolument époustouflante.

Difficile de mettre des mots sur ce film sans trop vous en dévoiler alors je n’aurai qu’une chose à vous dire : foncez le voir. Émerveillez-vous. Retombez en enfance. Et surtout : moquez-vous de ce que les autres en diront parce que rien ne vaut les 2 heures de bonheur que ce film va vous offrir. On est tous un enfant au fond de nous, et il n’y a pas de honte à ça, surtout quand il s’agit d’aller voir une telle merveille. ♥

Publicités

2 réflexions sur “[Cinéma] La Belle et la Bête, de Bill Condon ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s