Quelques pas de plus d’Agnès Marot

Résumé :

Sora vient d’apprendre qu’elle doit passer le reste de sa vie à béquilles. Son quotidien se résumera désormais aux cours au lycée et aux séances de kiné. Elle pourrait s’y faire si Kay, la grande sœur qui l’a quasiment élevée, tenait le coup ; mais cette dernière, qui a toujours été la plus forte des deux, est en pleine descente aux enfers. Alors Sora décide de prendre les choses en main et d’enfiler la cape de ces superhéros qu’elle aime tant. Objectif : changer sa vie. Son meilleur atout : l’héritage navajo laissé par sa mère. Un ancien pouvoir de guérison qui pourrait les sauver, elle et sa sœur. Le problème, c’est qu’elles ne sont pas les seules à le chercher… et que leur rival est prêt à les suivre au bout du monde pour parvenir à ses fins.

Parution : Scrinéo – 6 avril 2017

Genre : Young-adult

Mon avis :

Nouveau roman d’Agnès Marot, Quelques pas de plus est un livre que j’attendais avec une grande impatience, tout en ne sachant pas vraiment à quoi m’attendre avec lui. Il faut dire qu’il s’agit d’une histoire particulière avec une héroïne, un brin cabossé, qui a su me toucher en plein cœur.

Avec Quelques pas de plus, nous découvrons une histoire qui nous fait découvrir la civilisation amérindienne des Navajos, l’un des peuples amérindiens les plus importants d’Amérique aujourd’hui, et si je ne connais rien de leur culture, j’ai apprécié les éléments que distille Agnès Marot tout au long du roman à leur sujet. On découvre ainsi une autre façon de vivre et d’envisager la vie à travers les yeux d’une héroïne dont la mère faisait partie de cette civilisation. De fait, le roman nous dépayse et on a l’impression de partir en vacances, alors même que le voyage qu’effectue Sora et Kay est tout sauf de tout repos…

Après avoir appris qu’elle devra passer sa vie en béquilles, Sora a du mal à accepter cette condition, et ce d’autant plus que sa sœur, Kay, qui fait tout pour l’aider semble souffrir d’un mal bien étrange… Décidée à sauver sa sœur, elle part sur un coup de tête sur les traces de sa mère en terres Navajo aux Etats-Unis, mais le voyage va se révéler être un véritable cauchemar pour les deux sœurs qui vont devoir traverser bien des aventures qu’elles n’avaient pas prévu… Et c’est ce que j’ai tant aimé dans ce roman ! On plonge dedans la tête la première, sans savoir à quoi nous attendre et finalement, on est très surpris par notre lecture qui se déroule à rythme haletant.

Au-delà du rythme, je me suis très vite attachée à Sora et je l’ai sûrement beaucoup plus comprise que beaucoup de lecteurs (sans vouloir me lancer de fleurs hein). Souffrant de douleurs chroniques, je sais ce que c’est que de se sentir dépendant des autres, mais aussi des antidouleurs et d’essayer de s’en sevrer. De fait, j’ai vécu la souffrance de Sora comme la mienne et je n’ai pu qu’être admirative de son courage face à l’adversité, mais aussi de son altruisme, car face à des douleurs qui vous gâchent la vie, il est difficile de ne pas oublier les autres certains jours. Dans le même sens, j’ai adoré Kay malgré son côté surprotecteur.

Finalement, j’ai pris un immense plaisir à retrouver la plume d’Agnès Marot à travers les yeux d’une héroïne imparfaite, et un peu bancale. L’histoire qu’elle nous raconte est très belle, mais aussi passionnante et bien que j’ai trouvé l’épilogue un brin idéaliste, je l’ai tout de même beaucoup apprécié. Avec Quelques pas de plus, Agnès Marot a réussi le pari un petit peu fou de parler des douleurs chroniques et de leurs conséquences sur la vie qui de ceux qui en souffrent sans jamais rendre les choses ennuyeuses, ni même inspirer de la pitié au lecteur, alors pour ça : merci Agnès ♥

Publicités

3 réflexions sur “Quelques pas de plus d’Agnès Marot

  1. Pingback: Bilan & Book Haul – Avril 2017 | Nos Folies Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s