A la croisée des mondes #1 : Les Royaumes du Nord, de Philip Pullman

Résumé :

Élevée dans l’atmosphère confinée du prestigieux Jordan College, Lyra, accompagnée de son daemon Pantalaimon, passait ses journées à courir dans les rues d’Oxford à la recherche éperdue d’aventures. Cette vie insouciante prend fin pourtant lorsqu’elle est confiée à Mme Coulter, au moment où Roger, son meilleur ami, disparaît, victime des ravisseurs d’enfants qui opèrent dans tout le pays. Mais lassée de jouer les petites filles modèles, et intriguée par la Poussière, une extraordinaire particule qui suscite effroi et convoitises, Lyra s’enfuit et entame un voyage vers le Grand Nord, périlleux et exaltant, qui lui apportera la révélation de ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d’un autre monde.

Genre : Fantastique

Parution : Folio – 4 octobre 2007

Lire la suite de « A la croisée des mondes #1 : Les Royaumes du Nord, de Philip Pullman »

Publicités

De Velours et d’Acier, de Georgia Caldera

Résumé :

[PEUT ÊTRE LU INDÉPENDAMMENT DES TOMES PRÉCÉDENTS]

Dans les Bas-fonds de Néo-Londonia, Léopoldine se bat depuis des années pour survivre. Lorsque le groupe auquel elle appartient maltraite un enfant, elle décide de se rebeller, quitte à affronter la colère de la Guilde des Voleurs. Dorénavant, elle ne laissera plus rien ni personne lui barrer la route.

Augustin, lui, a toujours mené une existence fastueuse et insouciante, résigné à subir en parallèle l’écrasante emprise de sa mère, la Reine Victoria au règne sans fin. Mais il tombe de haut quand, pour la première fois, il refuse de se conformer à ses plans aussi tortueux que mystérieux. Car, s’il est un prince dont la fonction n’est que titre, c’est lui. Le jeune homme devra résister et fuir pour s’affranchir du joug de la souveraine et embrasser sa destinée.

Une rencontre qui pourrait bien tout bouleverser… mais la liberté ne s’obtient jamais sans sacrifice.

Genre : Fantasy/Steampunk

Parution : Pygmalion – Mars 2017

Lire la suite de « De Velours et d’Acier, de Georgia Caldera »

C’est lundi… Que lisez-vous ? #9

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books. J’ai repris la relève après Mallou, le récap des liens se fait maintenant chez Galleane.
On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment?
3. Que vais-je lire ensuite ?

Eleanor and Park, de Rainbow Rowell

Résumé :

Une chronique culte de l’adolescence sur fond de Smiths et de comics.

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths… Et qu’importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

Genre : Young-Adult

Parution : Pocket Jeunesse – 5 juin 2014

Lire la suite de « Eleanor and Park, de Rainbow Rowell »

Danser encore.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un sujet qui me tient à cœur, parce qu’il constitue l’une de mes plus grandes et de mes plus belles passions : la danse classique.

Je suis tombée dedans quand j’étais petite. Mini-Chouquette, 5 ans, enfilait pour la première fois ses petits chaussons roses et son justaucorps et découvrait ce sport qui est un véritable art et qui allait devenir l’un des plus grands amours de sa vie. Malheureusement, la vie a fait que j’ai arrêté de danser 5 ans après et que je n’ai jamais pu reprendre par la suite. Je me contente donc d’être spectatrice, de photographier, de savourer d’écouter les morceaux de Tchaïkosky qui ont permis la création de certains des plus beaux ballets du monde…

Le monde de la danse classique est devenu ainsi mon exutoire. Si j’ai connaissance de la dureté de ce monde et de la noirceur qu’il cache, mais aussi des heures de travail qu’il implique, je ne peux m’empêcher d’être encore une grande rêveuse fascinée par la grâce et le talent des danseurs classiques. Que ce soit mes amies, les danseurs de l’Opéra de Lyon lors d’une répétition à laquelle j’ai pu assister ou lors d’un ballet, cet univers me transporte et sait guérir mes blessures comme rien ni personne ne sait réellement le faire.

Et si je rêve de danser encore, c’est aujourd’hui grâce à la photographie que j’ai pu assouvir ma passion… Et pour cela, je vous propose de découvrir quelques-uns des clichés que j’ai pu réaliser début octobre au 11e étage de l’Opéra de Lyon.