Lune Mauve #1 : La Disparue – Marilou Aznar

Casterman - 2013
Casterman – 2013

Résumé :

Un seul coup d’oeil m’avait suffi pour constater que j’étais la fille la plus mal fagotée du bahut. Moi, Séléné Savel, à Darcourt, le lycée le plus snob de Paris ? Je m’y donnais autant de chances de survie qu’une souris lâchée dans un enclot de chats affamés !
J’étais plongée dans mes pensées moroses lorsqu’une élève me bouscula. Là où elle m’avait touchée, la peau me démangeait d’une vibration électrique. Un visage s’insinua dans mon esprit, celui d’un inconnu aux iris aussi verts et froids que ceux d’un serpent, puis il s’effaça aussitôt. Je retins ma respiration.
Ma nouvelle vie était sur le point de commencer.

Mon avis :

Tout d’abord, je tiens à remercier ma copine d’Accrocdeslivres qui m’a offert ce roman (dédicacé en plus ! :)) parce que sans elle je serais passée à côté d’une excellente série ! Si ce premier tome n’est pas un coup de cœur pour moi, il aura été une agréable lecture qui m’a plongé dans l’univers parisien en premier lieu puis dans celui de Viridan.

Lire la suite de « Lune Mauve #1 : La Disparue – Marilou Aznar »

Insaisissable #2 : Ne m’échappe pas – Tahereh Mafi

Michel Lafon - 2013
Michel Lafon – 2013

Résumé :

De retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas non plus oublié ceux qui ont permis l’évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison. Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à cœur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu’il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret… À la suite de Ne me touche pas, ce deuxième tome est raconté du point de vue de Warner, l’impitoyable leader du secteur 45 que nous adorons détester.

Mon avis :

Ne me touche pas n’avait pas été un coup de cœur pour de multiples raisons mais j’avais véritablement adoré l’histoire et avais donc une grande hâte de me replonger dans cet univers. Aussitôt dit, aussitôt fait puisque j’ai acheté le roman le jour de sa sortie et que je l’ai lu lundi. Et cette fois, le coup de cœur est au rendez-vous…

Juliette est au Point Omega depuis 2 semaines. Mais alors qu’elle devrait s’entraîner, progresser et être plus heureuse, celle-ci doute et se morfond. Plus que jamais, elle devra décider de qu’elle veut mais surtout de ce qu’elle est prête à faire. Et quand elle se réveillera finalement, il sera trop tard, la guerre sera là…

Lire la suite de « Insaisissable #2 : Ne m’échappe pas – Tahereh Mafi »

Les âmes vagabondes – Stephenie Meyer

JC Lattès - 2008
JC Lattès – 2008

Résumé :

La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, il y a un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ?

Mon avis :

La toute première fois que j’ai lu ce roman, j’avais 15 ans et le roman venait tout juste de paraître. C’était en 2008 et pourtant, je m’en souviens comme si c’était hier. Ces 5 dernières années, je l’ai souvent relu et aimé un peu plus, faisant de lui l’un de mes romans préférés après la saga Harry Potter. Et rarement, je n’aurais autant lu un livre au point de le connaître par cœur ; rarement un auteur n’aura autant su me toucher que Stephenie Meyer avec Les âmes vagabondes

Les âmes vagabondes restera toujours dans mon cœur comme l’une des plus belles histoires d’amour et d’humanité qu’il m’ait été donné de lire, un roman exceptionnel et parfois difficile à comprendre lors de la première lecture mais ô combien magnifique. 

Lire la suite de « Les âmes vagabondes – Stephenie Meyer »