Eleanor and Park, de Rainbow Rowell

Résumé :

Une chronique culte de l’adolescence sur fond de Smiths et de comics.

1986. Lorsque Eleanor, nouvelle au lycée, trop rousse, trop ronde, s’installe à côté de lui dans le bus scolaire, Park, garçon solitaire et secret, l’ignore poliment. Pourtant, peu à peu, les deux lycéens se rapprochent, liés par leur amour des comics et des Smiths… Et qu’importe si tout le monde au lycée harcèle Eleanor et si sa vie chez elle est un véritable enfer, Park est prêt à tout pour la sortir de là.

Genre : Young-Adult

Parution : Pocket Jeunesse – 5 juin 2014

Lire la suite de « Eleanor and Park, de Rainbow Rowell »

Publicités

Danser encore.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un sujet qui me tient à cœur, parce qu’il constitue l’une de mes plus grandes et de mes plus belles passions : la danse classique.

Je suis tombée dedans quand j’étais petite. Mini-Chouquette, 5 ans, enfilait pour la première fois ses petits chaussons roses et son justaucorps et découvrait ce sport qui est un véritable art et qui allait devenir l’un des plus grands amours de sa vie. Malheureusement, la vie a fait que j’ai arrêté de danser 5 ans après et que je n’ai jamais pu reprendre par la suite. Je me contente donc d’être spectatrice, de photographier, de savourer d’écouter les morceaux de Tchaïkosky qui ont permis la création de certains des plus beaux ballets du monde…

Le monde de la danse classique est devenu ainsi mon exutoire. Si j’ai connaissance de la dureté de ce monde et de la noirceur qu’il cache, mais aussi des heures de travail qu’il implique, je ne peux m’empêcher d’être encore une grande rêveuse fascinée par la grâce et le talent des danseurs classiques. Que ce soit mes amies, les danseurs de l’Opéra de Lyon lors d’une répétition à laquelle j’ai pu assister ou lors d’un ballet, cet univers me transporte et sait guérir mes blessures comme rien ni personne ne sait réellement le faire.

Et si je rêve de danser encore, c’est aujourd’hui grâce à la photographie que j’ai pu assouvir ma passion… Et pour cela, je vous propose de découvrir quelques-uns des clichés que j’ai pu réaliser début octobre au 11e étage de l’Opéra de Lyon.

Bilan & Book Haul – Octobre 2017

Hello mes petits loups !

Le mois d’octobre a filé à la vitesse de l’éclair et a été riche en plein de choses plus ou moins positives. Tout d’abord, j’ai eu 24 ans le 1er octobre (gloups), ce qui a donné lieu à une super fête d’anniversaire avec mes amis et des cadeaux trop cool (ils se sont cotisés pour m’offrir un objectif 50mm pour mon reflex et mon amoureux m’a offert le blender KitchenAid sur lequel je bavais depuis des mois). Bref, un excellent souvenir!

Mais octobre a aussi marqué le mois où j’ai du arrêter de me voiler la face et consulter enfin un spécialiste pour mes problèmes de santé. Je vous en parlerai probablement plus longuement dans un article un de ces jours, du moins si j’en trouve le courage. En attendant, ne vous inquiétez pas : je vais à peu près bien ! Et c’est l’essentiel non ? 😉

Et dans tout ça… J’ai carburé niveau lecture ! Et j’ai même paumé un livre. Non mais vous y croyez que je ne retrouve pas mon exemplaire dans les 35m² de mon appartement ?! -.- Bref.

Lire la suite de « Bilan & Book Haul – Octobre 2017 »

What Light, de Jay Asher

Résumé :

Après le phénomène 13 Reasons Why, le grand retour de Jay Asher !

Un premier amour inattendu.

Le poison de la rumeur.

Le récit d’une seconde chance.

Genre : Young-Adult

Parution : Michel Lafon – 12 octobre 2017

Lire la suite de « What Light, de Jay Asher »